--------------------------- Pensée-semence ---------------------------  

Symbole du courage et de la puissance, l'aigle à la vue perçante peut, seul de tous les oiseaux, « regarder fixement la lumière d'Apollon »   Aristote

Recherche sur le site



Suivez-nous
Vidéos-conférence

Trois vidéos-conférence
extraits de


L'Être Cosmique


(cliquez sur l'image)

L'expansion
de notre conscience

 

Bloc d'articles

Regroupement de différents articles touchant un sujet particulier

La musique céleste

Gustav Holst

Son oeuvre "Les Planètes"

holst2.jpg      

     

Visites

 766351 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

15. L'univers physique - Incarnation



 

 L'INCARNATION

par Richard Doyle

 

L'Esprit~Âme
qui se manifeste dans un corps physique 

 

« Tous les êtres conscients

sont des êtres spirituels immortels. 

Ceci inclut les êtres humains.

Mais puisque la nature primordiale d'un être immortel

est de vivre dans un état intemporel d'existence... 

la seule raison de son existence est qu'il se décide à être »

Matilda O'Donnell MacElroy


 


													


														 
En tant qu’individu on est unique, on est un mandala,
le reflet de l’expression vivante du macrocosme
dans lequel tourbillonnent les forces vives de l’univers.

Notre thème astrologique (héliocentrique)
est la représentation de ce mandala.

 

 

« Nous n’avons pas d’âme. Nous sommes une âme.
Mais nous avons un corps. »

C.S. Lewis


Le processus de l’incarnation ne commence pas à la naissance pour s’achever à la mort. Il peut être décrit comme une mutation de l’âme vers un corps physique.

Ce n’est pas toujours de gaieté de coeur que l’être revient sur la Terre. Parfois, il peut éprouver une certaine tristesse. Il passe donc par toute une gamme d’émotions et de situations, même s’il sait qu’il en reviendra amélioré. À l’image de l’humanité, tout individu progresse.

Chaque génération est, généralement, mieux armée pour supporter des vibrations plus hautes et plus rapides que la précédente. De sorte que le niveau d’évolution de l’humanité entière s’ouvre à des réalités chaque fois plus vastes.

Nous sommes donc le produits de millions d'années d'essais, d'erreurs, de tâtonnement, de coups de chance et de malheurs, de joies et de peine, de minuscule avancées, d'inventions petites et grandes - l'art, la cuisson des aliments, le vêtements, la guerre, les rites funéraires, la hutte, la médecine, le langage, la maîtrise du feu, la religion, les outils ... pour s'en tenir aux temps préhistoriques.[2]



Refus d'incarnation et morts prématurées
 

Il y a beaucoup plus d’êtres que vous le pensez qui sont en refus d’incarnation, ce qui ne veut pas dire fin d’incarnation ou interruption d’incarnation avant la naissance. Il y a plusieurs raisons pour ces refus d’incarnation et également pour les non incarnations au travers de morts prématurées ou mort dans le ventre de la maman.

Une des raisons est que l’âme se rend compte des grandes difficultés qu’elle devra vivre. Même si elle n’éprouve pas de sentiment de souffrance, elle sait que quitter un monde idyllique, un monde de Lumière, sera très difficile pour elle, surtout pour aller dans un monde d’obscurité. Nous parlons d’obscurité parce qu’il y a enfermement dans la matière. Souvent, il y a un refus d’incarnation par connaissance de cela. Nous ne parlons pas de peur, nous parlons de la détresse de quitter les mondes de Lumière pour aller vers la densité.

Une autre raison est de faire évoluer les parents de ces êtres qui ne mèneront pas leur incarnation à terme ou qui vont la mener à terme et repartir tout de suite. Souvent ils viennent ouvrir la conscience de leurs parents et de leur entourage ; à ce moment-là ils font un don à la vie. Ils vivent juste le passage qu'est la naissance dans un monde de matière qui est malgré tout difficile parce qu’ils atteignent les vibrations de la densité, mais par Amour ils acceptent de faire ce court passage en troisième dimension .

Voilà deux des raisons. Il y en a d’autres mais nous ne nous étendrons pas indéfiniment sur elles, parce qu’il faudrait les prendre cas par cas. »


Texte retranscrit par Monique Mathieu
sur le site "Du Ciel à la Terre"





 

LA CONCEPTION



"Embrasser l'amour"
Merci à Suzanne Gregory


À la conception, un lien énergétique se tisse entre l’âme et l’ovule fécondé. À ce moment, une matrice éthérique se forme également, pour protéger l’âme entrante des influences extérieures à celles de la mère et qui émanent du champ d’énergie du système solaire.
 


"Naître signifie entrer sous la loi de la bénédiction. La naissance est la possibilité donnée à l’être humain de réparer ses erreurs du passé et de développer les puissances lumineuses latentes en lui.

Un enfant ne vient au monde que parce qu’un homme et une femme se sont unis pour s’aimer; c’est cet amour qui le fait venir à la vie.

En naissant, tout être humain reçoit la visite de Dieu. Je sais bien que beaucoup d’enfants ne sont pas réellement des enfants de l’amour, mais je parle en général, je m’en tiens à des principes.

 

DivineLove.jpg
 

Quand des hommes et des femmes se rencontrent et pensent à devenir pères et mères, ils ne commencent pas par s’imaginer que leur enfant sera le fruit du hasard, le résultat d’une violence ou qu’ils auront recours à des moyens artificiels de procréation.

Dans le fond de son coeur et de son âme, chacun comprend la naissance comme le fruit naturel de l’amour."

Omraam Mikhaël Aïvanhov
 


L’acte sexuel est la recherche de l’Unité dans la matière, le Feu dans la nature physique qui embrase deux corps pour n’en créer qu’un. Il soude, il donne la Joie, il est une approche de l’Amour Divin Parfait.

Le Sage Jésus


 
amtant.jpg


À mesure que le corps se développe, l’âme, comme « attirée », commence à se connecter consciemment au corps. Il se produit alors une forte décharge d’énergie consciente dans le corps en formation. Puis elle reperd conscience pour s’éveiller petit à petit au monde physique. Ce violent éclair de conscience correspond aux premiers mouvements du fœtus.
 

1er mois

 

LaSuite.png

 

 


Date de création : 23.01.2009 @ 22:29
Dernière modification : 30.12.2014 @ 19:03
Catégorie : 15. L'univers physique
Page lue 6043 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


La bannière de la paix

Pour être en « harmonie », il faut d'abord « s'accorder »,

et notre diapason est l'énergie qui émane de la constellation de La Lyre

BannierePaix.jpg

Si on se réclame en faveur de la paix,

alors la seul bannière

que l'on devrait agiter

est celle de la Paix,

symbole de l'unité mondiale.


Merci de votre visite

 

 

Rûmi

Bien que les chemins

de la recherche

soient nombreux,

la recherche

est toujours la  même.

 

Son langage simple et la sagesse de ces propos, 

font d'Omraam Mikhaël Aïvanhov

un grand pédagogue de la spiritualité.

 

 

Il a su nous inspirer la Science Cosmique de l'Âme.

 

Matsuo Bashô

matsuo_basho.jpg

Ne marche pas

sur les traces des anciens;

cherche ce qu'ils

cherchaient

Sauf si annoté autrement, les extraits du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov

que vous retrouvez sur le site et les publications de "La Lyre du Québec"

sont reproduits avec l'autorisation de Prosveta ©.


 


^ Haut ^