Science CHIRONienne

Astrologie thérapeuthique



Pensée-semence  

Les choses n'attendent pas qu'on y croie pour exister,

elles existent, simplement, attendant patiemment qu'on les découvre.

Pensée amériendienne   


Suivez-nous
Un livre... un site web
"La Lyre du Québec"

s'inscrit dans la continuité du livre

« Les Nouvelles Frontières de l’astrologie ».

Les Nouvelles Frontières de l'astrologie

articles.php?lng=fr&pg=441

(plan du site web)

 

Vidéo-conférence qui fut l'embryon du livre, et donc de ce site web.

C'est donc la meilleur forme d'introduction au contenu du site.

Vidéo-conférence - Un nouveau chantier symbolique - la microAstrologie

Les inspirations d'Antoine de Saint-Exupéry

Vidéos-conférence

Trois vidéos-conférence
extraits de


L'Être Cosmique


(cliquez sur l'image)

L'expansion
de notre conscience

 

Recherche sur le site



Bloc d'articles

Regroupement de différents articles touchant un sujet particulier

La musique céleste

Gustav Holst

Son oeuvre "Les Planètes"

holst2.jpg      

     

Visites

 472536 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

15.[276] Plan de l'émotion - Astraea : je soutiens dans la justice

 

N° 5 Astraea (Astrée)

Astéroïde de la ceinture principale d'astéroïdes

 

Astrae.jpg


Astraea... la Justice

 

Astraea est la déesse "Vierge Étoile" de la justice, fille de Thémis et de Zeus (pour une version). Elle descendit du ciel durant l'âge d'or en bienfaitrice des humains, mais leurs crimes dans les âges d'airain et de fer l'ayant forcée de quitter successivement les villes, puis les campagnes, elle finit par retourner au ciel ou elle incarne les constellations de la Vierge et de la Balance.

Elle est donc également pour les grecs symbole de la justice... encore faut-il savoir de quelle justice l'on parle. L'harmonie, dans le monde physique et mathématique des sens, c'est la "Justice" dans le monde spirituel. La Justice produit l'harmonie, et l'injustice la discorde (lié à l'une des facettes d'Éris, qui génère la colère); or , la discorde, sur une échelle cosmique, signifie chaos (autre astre transneptunien) et annihilation.

virgoAstraea.jpg

 

Voir "Chaos"

 

 

 

Astraea... la contradiction entre le découragement et l'acharnement

 

Voici l'histoire du paradoxe véhiculé par Astraea... le découragement et l'abandon après avoir fourni un travail qui a demandé un grand investissement de notre part, et pour Karl Ludwig Hencke, le découvreur de l'astéroïde Astraea ... c'est le fait justement de ne pas abandonner, de croire en ce que tu fais et de poursuivre inlassablement ton travail en gardant le cap sur ton objectif. Pour Henke, la découverte d'Astraea était la consécration de son travail... le couronnement des ses efforts.
 
C’est le 1er janvier 1801, que le prêtre astronome Giuseppe Piazzi, alors qu’il mettait à jour un catalogue d’étoiles… découvrit un point lumineux qui se déplaçait sur la voute céleste dans la constellation du Taureau. Il venait de découvrir Cérès, qualifié d’abord de planète, puis éventuellement il fut le 1er astéroïde, et maintenant il fait partie du petit groupe des planètes naines.
 
Les données recueillies par Piazzi permirent à un jeune mathématicien, Karl Friedrich Gauss, de calculer et de confirmer que l’orbite de ce point lumineux se situait entre Mars et Jupiter. L’on venait de combler la lacune qui brimait l’harmonie mathématique de la structure du système solaire, tel que le défini la loi de Titius-Bode
 
A l’intérieur de 6 ans, on découvrit 4 astres qui orbitaient dans cette zone… 1Cérès en 1801, 2Pallas en 1802, 3Junon en 1804 et 4Vesta en 1807.
 
Puis, plus rien. Les chasseurs de planète poursuivirent leurs recherches pendant 10 ans, sans rien trouver. Puis finalement, ils abandonnèrent les recherches.
 
C’est uniquement 23 ans après la découverte de Vesta, soit en 1830, qu’un acharné, Karl Ludwig Hencke, 
amorça ses recherches, convaincu qu’il pouvait trouver d’autre corps dans cette zone. Et c’est uniquement après 15 ans d’observation, soit en 1845, qu’il découvrit le 5e astéroïde
 
Astrée... dont le nom signifie “la fille étoile”… est la personnification de la constellation de la Vierge.


Karl Ludwin Hencke
1793 - 1866


 


 

 

Astraea... je veux bien aider l'humanité à évoluer, mais...

Astre véhicule également cette notion... aide toi et le ciel t'aideras. Je veux bien t'aider à te sortir de ton marasme, mais c'est à toi de fournir la volonté pour le faire.

 

Pensée, sur l'essence de l'astéroïde 5 Astraea, du mardi 31 janvier 2017

 

alors qu'en géocentrisme Astraea amorce sa conjonction avec Saturne et le Centre Galactique (l'écho de notre divinité)  27° Sagittaire (tropical)… cette pensée décrit très bien les deux facettes d'Astraea (astéroïde n° 5) qui avait reçu comme mission de venir soutenir l'humanité dans son évolution, et surtout l'aider à sortir de son marasme.

On retrouve donc le découragement par rapport à une tâche qui semble sans issus lorsqu'elle est envisagée à l'échelle de l'humanité, mais également la satisfaction d'avoir aider ne fût-ce qu'une seule personne à éveiller sa conscience. C'est ce que nous enseigne Saturne dans la présente période de transition… lentement, mais sûrement, avec de la patience.

 

« Si je ne pensais pas que vous êtes tous habités par la Divinité, que vous êtes des divinités, depuis longtemps peut-être je me serais découragé et j’aurais tout abandonné. C’est pour la Divinité qui vous habite que je continue. Et même, vis-à-vis de certains êtres j’adopte une attitude que d’autres, bien intentionnés, viennent me reprocher en disant : « Comment se fait-il que vous ne voyiez pas ce qu’est cette personne ? Vous la recevez, vous lui faites confiance. Méfiez-vous, elle va vous attirer des ennuis. » En réalité, je vois très bien et je sais ce que je fais.

 

Eux ne le savent pas.

 

Je sais qu’en leur montrant ma compréhension, ma confiance, je peux éveiller chez certaines personnes le besoin de s’améliorer, car je m’adresse à la Divinité qui est en elles. C’est consciemment que j’utilise cette méthode pédagogique. J’en connais les risques, et s’il ne sort rien de bon de ces personnes, je trouve évidemment que c’est dommage, mais je ne suis ni catastrophé, ni découragé. »        

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

Voir "La demeure de Dieu" - le Centre Galactique

 

 

« Sur quoi devez-vous fonder votre espérance ? Sur la certitude que l’avenir peut toujours être meilleur. Même si le présent n’est pas fameux, les puissances de la vie et du bien sont telles qu’elles peuvent toujours triompher du mal, du moment que vous décidez de vous associer à elles.
 

Quelqu’un dira : « Mais quelle espérance puis-je avoir ? Tout ce que j’entreprends échoue, je n’ai aucun avenir ! » Cela dépend évidemment de ce que vous appelez votre avenir. Si vous ne voyez cet avenir que dans la réussite matérielle, sociale, ou dans un roman d’amour digne des contes de fées, peut-être en effet que là, votre horizon est bouché. Mais votre véritable avenir, votre avenir de fils ou de fille de Dieu est grand ouvert devant vous. Les jours ne se ressemblent pas. Vous n’avez pas vu le soleil aujourd’hui ? Demain, il brillera à nouveau. Rien n’est définitivement fermé pour ceux qui savent sur quoi fonder leur espérance. »        

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 


 

 


Date de création : 31.01.2017 @ 17:08
Dernière modification : 09.02.2017 @ 13:33
Page lue 514 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Merci

Son langage simple et la sagesse de ces propos,
font d'Omraam Mikhaël Aïvanhov un grand pédagogue de la spiritualité.

Il a su nous inspirer la Science Cosmique de l'Âme.

Sauf si annoté autrement, les extraits du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov que vous retrouvez sur le site de "La Lyre du Québec"
sont reproduits avec l'autorisation de Prosveta ©.

 


^ Haut ^