Science CHIRONienne

Astrologie thérapeuthique



Pensée-semence  

Il y a un temps pour tout. La maturité ne s’achète pas, elle est.
C’est comme la découverte des Planètes.
Quand on est capable de voir, alors on voit ce qui existait de tout Temps, mais que notre perception n’était pas encore prête à reconnaître.

Le Sage Jésus   


Suivez-nous
Un livre... un site web
"La Lyre du Québec"

s'inscrit dans la continuité du livre

« Les Nouvelles Frontières de l’astrologie ».

Les Nouvelles Frontières de l'astrologie

articles.php?lng=fr&pg=441

(plan du site web)

 

Vidéo-conférence qui fut l'embryon du livre, et donc de ce site web.

C'est donc la meilleur forme d'introduction au contenu du site.

Vidéo-conférence - Un nouveau chantier symbolique - la microAstrologie

Les inspirations d'Antoine de Saint-Exupéry

Vidéos-conférence

Trois vidéos-conférence
extraits de


L'Être Cosmique


(cliquez sur l'image)

L'expansion
de notre conscience

 

Recherche sur le site



Bloc d'articles

Regroupement de différents articles touchant un sujet particulier

La musique céleste

Gustav Holst

Son oeuvre "Les Planètes"

holst2.jpg      

     

Visites

 472539 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

10. Aux extrêmes confins de notre système solaire - Les plus gros transneptuniens

Article de la série "10. Aux extrêmes confins de notre système solaire"

 

Objets du disque de Edgeworth-Kuiper 

La mission New Horizon (juillet 2015) a permis de mesurer précisément le diamètre de Pluton, soit 2372 kilomètres, comparativement à 2326 plus ou moins 12 kilomètres pour Éris. Cependant, Éris est 27% plus massive que Pluton.

 

 EightTNOs.png

 

EightTNO_tableau.jpg

EightTNO_tableau.jpg

EightTNO_tableau.jpg

 

ÉPHÉMÉRIDES

True-Node Astrology

 

 

2003 UB313

2005 FY9

2003 EL61

2003 VB12

(Snow White)

2002 LM60

2004 DW

 

 

Article de la série "10. Aux extrêmes confins de notre système solaire"

Date de création : 23.07.2015 @ 15:59
Dernière modification : 13.05.2016 @ 14:01
Catégorie : 10. Aux extrêmes confins de notre système solaire
Page lue 1802 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Réaction n°1 

par LaureMarie1 le 24.07.2015 @ 06:16

Richard, merci pour cet énorme travail sur les transneptuniennes... Quaoar, Eris et Sedna commencent à "me parler", les autres restent encore bien mystérieuses… Je cherche des données sur Haumea et Makemake, sans trouver grand chose, malheureusement. Je suis en outre particulièrement intriguée par 2007 OR 10. Sais-tu pourquoi elle n'a eu droit qu'à ce surnom de Blanche Neige et pas à un nom officiel ?
 

Bonjour, Laure Marie, et merci

L'essence même de ces astres se retrouve dans le thème de leur découverte, elle est là l'information.
 

Le choix du nom est le privilège de l'astronome qui a fait la découverte... dans le cas de 2007 OR10, c'est Mike Brown et son équipe. Et je ne peux dire pourquoi il n'a pas encore désigné de nom. Cependant, après avoir lu son livre où il parle de cette fantastique époque de découverte, j'ai pu constater qu'il ne choisit pas les noms au hasard, et qu'ils leur accordent une très grande importance. Donc, peut-on imaginer qu'il n'a pas encore reçu l'inspiration... et qu'il l'a recevra le moment venu... j'en suis sûr.

Richard D


Merci

Son langage simple et la sagesse de ces propos,
font d'Omraam Mikhaël Aïvanhov un grand pédagogue de la spiritualité.

Il a su nous inspirer la Science Cosmique de l'Âme.

Sauf si annoté autrement, les extraits du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov que vous retrouvez sur le site de "La Lyre du Québec"
sont reproduits avec l'autorisation de Prosveta ©.

 


^ Haut ^