Science CHIRONienne

Astrologie thérapeuthique


AVIS

9 février 2017: L'outil de recherche des noms d'astéroïdes du site "True-Node Astrology" est de nouveau NON disponible . Cependant, vous pouvez utiliser la liste du MPC  en utilisant la fonction Ctrl+F ou encore "Recherche" de votre fureteur... cette liste étant toujours à jour. 


Suivez-nous
Un livre... un site web
"La Lyre du Québec"

s'inscrit dans la continuité du livre

« Les Nouvelles Frontières de l’astrologie ».

Les Nouvelles Frontières de l'astrologie

articles.php?lng=fr&pg=441

(plan du site web)

 

Vidéo-conférence qui fut l'embryon du livre, et donc de ce site web.

C'est donc la meilleur forme d'introduction au contenu du site.

Vidéo-conférence - Un nouveau chantier symbolique - la microAstrologie

Les inspirations d'Antoine de Saint-Exupéry

Vidéos-conférence

Trois vidéos-conférence
extraits de


L'Être Cosmique


(cliquez sur l'image)

L'expansion
de notre conscience

 

Recherche sur le site



Bloc d'articles

Regroupement de différents articles touchant un sujet particulier

La musique céleste

Gustav Holst

Son oeuvre "Les Planètes"

holst2.jpg      

     

Visites

 450913 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

10.[196] Le Centaure (constellation) - L’axe Bungula & Alcyone

L'émergence des énergies de l'axe

Bungula, alpha du Centaure

&

Alcyone des Pléiades

 

 La position de ces étoiles
sur la trame du zodiaque tropical pour 2011 est :

Alcyone 0°09’07 Gémeaux
Bungula, alpha du Centaure 29°38’02 Scorpion

 

 
Comme l'a enseigné le Sage Djwal Khul, l'astrologie ésotérique s'occupe de l'âme et non de la forme. C'est pourquoi elle se rapporte à la conscience, à son expansion et ses effets sur les véhicules, et donc la forme. C’est dans ce sens que je vous transmets ce texte de réflexion, largement inspiré des écrits d’Alice A. Bailey, qui rapporte les propos du Sage Djwal Khul dans le livre Astrologie Ésotérique.

 

À mon réveil ce matin (5 mars 2011), mon intuition a attiré mon attention sur l’étoile Alcyone qui est l’une des sept Pléiades.

 

m45_Alcyone.jpg

 

L’enseignement ésotérique affirme que le Verseau relie l'humanité aux Pléiades, et par conséquent au Taureau, la constellation qui héberge les Pléiades. Il en résulte un triangle de force constitué par le Verseau, Alcyone, et l'humanité.

 

Ainsi, par l’intermédiaire des régents du Verseau, soit au niveau de la forme ou de la matière : Saturne (régent classique) et Uranus (régent contemporain) amalgamé dans notre conscience par Chiron; au niveau de l’âme : Jupiter; au niveau de l’esprit : la Lune qui voile Uranus (ou Neptune, selon mon point de vue)… l’humanité et notre Terre vont fonctionner selon un rythme parfait en répondant aux énergies qui proviennent d'Alcyone qui est l’Étoile de l’Individu gouvernant l’humanité.

 

Cette réponse aux énergies d’Alcyone est l’écho dans notre conscience d’une évolution dans les influences stellaires, en venant intégrer à l’axe Véga de la Lyre ~ Sirius du Grand Chien, l'axe Alcyone des Pléiades taurines ~ Bungula l’étoile alpha de la constellation du Centaure.

 

La position de ces étoiles sur la trame du zodiaque tropical pour 2011 est : Véga 15°28’14 Capricorne ~ 2e décan / Sirius 14°14’40 Cancer ~ 2e décan; Alcyone 0°09’07 Gémeaux ~ 1re décan / alpha du Centaure 29°38’02 Scorpion ~ 3e décan.

 

axes.jpg
 

Ce 9 mars 2011, journée qui marque l’amorce du 9e inframonde dit Universel, on retrouve en lien avec l’axe Alcyone/Bungula (basé sur le zodiaque tropical géocentrique) : Mercure 29° Poissons; 2Pallas 29°41 Capricorne; Neptune 29°08 Verseau; Uranus 29°51 Poissons et l’axe des nœuds lunaires 28°46 Gémeaux/Sagittaire.

 

En se basant sur le zodiaque sidéral héliocentrique on retrouve Bungula 4°43’58 Scorpion, Alcyone 5°15 Taureau, Chiron 6°04 Verseau conjoint Neptune 3°36 Verseau (double carré à l’axe Bungula/Alcyone) et Uranus 5°31 Poissons. Les deux autres régents du Verseau se retrouvant en opposition : Jupiter 18°58 Poissons et Saturne 18°08 Vierge formant eux une croix avec les étoiles Véga 20°34’11 Sagittaire et Sirius 19°20’33 Gémeaux. 2Pallas se situant alors 19°18 Sagittaire et donc conjoint à Véga de la Lyre.

 

pallas_athene.jpg
 

L’apport de 2Pallas symbolise la présence en l’homme d’une faculté particulière, « l’imagination », qui permet de lire et de gravir les médiations de degrés hiérarchisés du cosmos, mais également qui est notre faculté qui nous permet de CRÉER. Je rappelle que c’est dans la période couverte par le 9e inframonde (9 mars au 28 octobre 2011) que l’on prend conscience que l’on est des CO-CRÉATEURS de l’Univers.

 

Pallas représente également   la relation qu’on a avec soi-même, favorisant le respect de soi. Elle représente donc notre serment d’engagement à respecter notre intégrité morale, elle est donc prompte à réagir lorsque les droits moraux individuels sont menacés (ce qui est très d’actualité présentement ~ 5 mars 2011).

 

Pallas représente également notre capacité de pénétration consciente des dimensions subtiles. 

 

Durant notre sommeil profond, notre état de conscience est modifié, nous permettant ainsi d’accéder à ces dimensions plus subtiles de notre réalité. Cependant, si on désire les pénétrer consciemment on doit développer notre haut sens de perception visuel qu’on appelle habituellement la clairvoyance. Cette faculté est symboliquement attribuée à la déesse Pallas-Athéna, qu’on qualifiait de déesse aux yeux de chouette.

 

Ce sens subtil nous permet de pénétrer visuellement au-delà de ce qui est considéré comme normal ou visible, nous permettant alors d’entrevoir les corps astraux des êtres spirituels qui peuplent ces plans de conscience, et le développement de cette faculté nous alloue la possibilité de l’utiliser pour effectuer ce qu’on appelle des voyages astraux.

 

Dans les récits mythologiques, il y est mentionné que la déesse Pallas-Athéna possède cette capacité de pénétration de l’invisible, et qu’elle l’utilise afin de venir conseiller et guider de sa sagesse les héros qu’elle protège. Mais également, Walter Otto, dans son livre « Les dieux de la Grèce », qualifie cette déesse comme étant « la toujours proche ». Analogiquement, on peut percevoir que ces qualités de la déesse synthétisent symboliquement des notions associées traditionnellement aux anges gardiens et aux guides spirituelles, qui seraient d’ailleurs les entités qui peuplent ce niveau de conscience.

 

On peut symboliquement représenter cette capacité dans notre thème astrologique par la prédominance de l’astéroïde Pallas, alors que l’éveil de ces qualités spirituelles nous permet d’atteindre un état d’harmonie et de quiétude nous allouant le pouvoir de juger avec clarté et perspicacité, tous en se connectant aux besoins des Êtres d’une façon objective, nous permettant alors de les aider sans que cela affecte nos propres émotions.

 

Ainsi, celui qui poursuit son développement spirituel et qui affermie son désir du Service, atteint un niveau d’évolution où le développement de cette faculté lui permet de maîtriser ses émotions, et donc de franchir l’environnement de la 4e dimension, lui donnant alors la possibilité d’accéder au niveau de conscience suivant, celui de la 5e dimension, du mental concret associé aux nos facultés jupitérienne et saturnienne.

 

On retrouve donc ce 9 mars 2011, en sidéral héliocentrique, l’interaction entre Véga de la Lyre (énergie de la 8e dimension) perçue par l’intermédiaire de 2Pallas (possibilité de pénétration des niveaux de conscience plus subtile) et en interaction avec Jupiter et Saturne, le duo constituant notre faculté mentale dite concrète… celle qui nous permet de CRÉER des formes… et donc d’être un CO-CRÉATEUR de l’Univers qui constitue l’environnement évolutif de nos âmes.

 

Revenons à Alcyone, qui est l'une des sept Pléiades ; elle est appelée "l'étoile de l'Individu", et quelquefois "l'étoile de l'intelligence".

 

L’étoile Alcyone, fut considéré être le point CENTRAL autour duquel tourne notre univers d’étoiles fixes. Johann Heinrich von Mädler (1794-1874), un astronome allemand, croyait que notre Soleil avait pour centre de son orbite Alcyone des Pléiades et qu’il mettait 180.000.000 d’années pour achever une seule révolution. Son hypothèse d’un « système solaire central » sans notre Galaxie, basé sur les critères scientifiques, ne s’avéra pas par la suite et il se trompa même dans la direction où se trouve ce centre de notre Voie lactée qu’il situa en direction des Pléiades.

 

Mais Barbara Hand Clow, dans son livre « The Pleiadian Agenda » qui canalise les propos de Satya, la gardienne de la librairie d’Alcyone, qui est l’étoile centrale des Pléiades, mentionne ceci : nous sommes sur la Terre, qui orbite autour du Soleil. Notre Soleil orbite au sein des Pléiades en tant que 8e étoile, et les Pléiades orbitent au sein de notre Galaxie qui tourne sur son axe. Confirmant l’intuition de l’astronome allemand Johann Heinrich von Mädler qui croyait que notre Soleil avait pour centre gravitationnel l’étoile Alcyone des Pléiades… ce qui souligne l’étroit lien énergétique qui nous UNIT aux Pléiades.
 

pleiades100.jpg
 

Les énergies provenant d'Alcyone imprègnent la substance de l'univers de la qualité du mental. Jupiter et Saturne constituent l’aspect de notre mental que l’on appelle concret, et Uranus et Neptune le mental abstrait. La 3e constituante de la qualité mentale est dite égoïque, qui correspond principalement à Chiron... le Sage, un centaure qui nous lie à Bungula, l’étoile alpha de la constellation du Centaure constituant le second pôle de l'axe.

 

Le système Alpha du Centaure est ce voisin avec lequel on partagerait des frontières communes, car c’est l’étoile visible qui se situe le plus proche de notre système solaire, alors que sa lumière met environ 4.3 années pour atteindre la Terre. Elle est également l’étoile la plus brillante de la constellation du Centaure et la troisième plus brillantes du ciel. « Alpha Centauri A » est également nommée Rigel Kentaurus, le pied du Centaure en arabe ou encore Bungula ou Toliman, et elle forme un système binaire avec sa compagne alpha Centauri B, tournant mutuellement l’une autour de l’autre en une période de 80 ans. La troisième étoile, qui semble liée à ce couple, est nommée « Proxima Centauri ». C'est une naine rouge invisible à l'œil nu, mais dont la position dans le système d'alpha Centauri en fait l'étoile la plus proche de la Terre, alors qu’elle en est éloignée de 4.22 années-lumière.

 

Une autre étoile qui a la faveur de l’enseignement ésotérique, c’est Sirius (l’autre pôle de l’axe avec Véga), de la constellation du Grand Chien, qui est l’étoile la plus brillante du ciel boréal. Son intense éclat, d’un blanc bleuté, est dû au fait qu’elle est vingt-trois fois plus lumineuse que notre Soleil et qu’elle se situe uniquement à 8.8 années-lumière de la Terre.

 

L'astronome allemand Friedrich Bessel fut le premier à penser que Sirius possédait une compagne. Celle-ci, nommée Compagnon de Sirius ou Sirius B, fut observée pour la première fois en 1862 par l'Américain Alvan Clark. Par la suite, on put mesurer qu'elle était de petite taille et de faible éclat, une naine blanche, devenant par le fait même la première étoile découverte de cette catégorie.

 

Une naine blanche se situe au stade ultime de l’évolution d’une géante rouge, c’est donc un astre extrêmement dense, qui affiche une taille 40 à 50 fois inférieures à celle de notre Soleil, mais contenant une masse équivalente. Ainsi, en moyenne, un centimètre cube de la matière de Sirius B pèse une demi-tonne. La luminosité de cette naine blanche est 400 fois plus faible que celle de notre Soleil et demeure donc imperceptible à l’œil nu.

 

Les observations ont démontré que Sirius B est séparé d’environ 20 UA de Sirius, gravitant autour d’elle en une période d’environ 50 ans, ce qui étrangement la met en relation avec le cycle orbital de l’astéroïde cométaire Chiron, qui lui met en moyenne 50.388 années à compléter son parcours autour du Soleil.

 

Un autre rapprochement qu’on peut faire avec Chiron, c’est qu’il est l’instructeur et le guide de tous les fils des rois et des héros de la Grèce héroïques, alors que pour les Maîtres orientaux, Sirius est l’étoile de Bouddha, appelé le « Grand Instructeur de l’humanité ».

 

Les astronomes ont également observé régulièrement des perturbations au niveau de la structure de Sirius, mais qui ne pouvait être provoquée par son compagnon Sirius B qui orbite beaucoup trop loin de celle-ci. Ainsi, les astronomes spéculent que ces perturbations seraient générées par la présence d’une autre étoile qui viendrait régulièrement se rapprocher de Sirius pour après s’en éloigner, et qu’elle serait difficilement détectable à cause principalement de la très grande luminosité de l’étoile principale.

 

Ainsi, Sirius serait possiblement un système triple, tout comme celui d’Alpha du Centaure, tous deux ayant une certaine forme de lien analogique avec Chiron.

 

L’une des caractéristiques du système alpha Centauri qui attire mon attention parallèlement à la connaissance ésotérique traitant de la nature triple de l’Être, c’est que malgré qu’elle nous apparaît visuellement comme un astre unique, cette étoile est en fait une étoile double comportant une troisième étoile tournant autour des deux autres, cette triplicité stellaire nous rapprochant symboliquement de l’étroite interaction de l’Esprit et de l’Âme englobée dans un troisième élément, le Corps, formant ensemble une entité unique, qui à l’instar de la lumière stellaire qui nous provient d’Alpha du Centaure, nous semble émaner d’une seule et même source radiante, notre noyau rayonnant.

 

Ce phénomène, qui se reproduirait possiblement avec le système de Sirius, et assurément avec plusieurs autres systèmes stellaires, est la base même de l’essence qui nous permet de décrire le plan monadique.

 

On accède à ce plan par la méditation, alors qu’on est confronté à une forme totalement différente de réalité qui nous permet d’entrer en contact avec la source de l’extase et de l’amour inconditionnel. Au niveau de l’Être qui évolue sur la terre, on découvre sur ce plan des entités qu’on qualifient de « pur esprit » qui ont la responsabilité de guider l’évolution de l’humanité, car c’est sur ce plan qu’on peu entrer en contact avec l’esprit des Adeptes qu’on associent aux Seigneurs et aux Grand Maîtres, tel Jésus et Bouddha, qui ont choisi de poursuivre leurs quêtes du divin en expérimentant le domaine de l’Esprit.

 

Pour cette raison, les systèmes d’Alpha Centauri et de Sirius ont attiré mon attention, car ils font tous deux échos à l’essence véhiculée par l’astéroïde cométaire Chiron. L’un par son lien évidant avec les centaures, et l’autre, principalement par son appellation de « Grand Instructeur de l’humanité », ce qui caractérise très bien le centaure Chiron qu’on qualifie de Maître et de Sage.

 

Cette sagesse, qui caractérise les Maîtres, est justement acquise par la maîtrise et l’harmonisation de toutes ces différentes fonctions de notre mental... qui à première vue semble disparates, mais qui constituent la dimension mentale... là où justement on entre consciemment en contact avec les instructeurs terrestres... les Sages.

 

Deux de nos planètes, la Terre (concrétisation de nos pensées créatives) et Uranus (dont la fonction se manifeste par l’émergence soudaine dans notre esprit d’une forme pensée intangible, est la source de notre processus créatif qui nous permet d’initier de nouvelles conditions qui provoqueront le désir de remplacer les anciennes structures) sont directement le fruit de cette activité.

 

Il en résulte que le but de l’évolution de l'Humanité est d’être le divin Messager pour le monde de la forme (3e dimension); elle est essentiellement mercurienne apportant la lumière et la vie aux autres dimensions de la manifestation divine. (Je rappelle que la sonde d’exploration spatiale Messenger entrera en orbite autour de Mercure le 18 mars 2011, permettant à notre conscience d’approfondir l’essence mercurienne  ).

 

Cette phase future de service planétaire n'est véritablement effective que lorsque le Verseau gouverne et lorsque notre soleil passe dans ce signe du Zodiaque. D'où l'immense importance des prochaines 2000 années. C'est pourquoi, cet objectif prédestiné et souhaitable dans le cycle de manifestation ne commencera pas à se réaliser, avant que l'homme ne devienne un serviteur du monde et n'atteigne la conscience de groupe. Cette conscience a commencé à émerger pour la première fois dans l'histoire planétaire il y a environ 70 ans avec la découverte de Pluton, qui assume la régence spirituelle et mentale du Poissons.

 

Les principales lignes de force sont :

 

1. Alcyone – dans les Pléiades, les mères des sept aspects de la vie de la forme. Elles sont en rapport avec l'aspect maternel qui nourrit le Christ au berceau. C’est l’énergie qui stimule notre besoin de nourrir notre Noyau rayonnant afin qu’il puisse se développer et rayonner de tous son éclat – étant alors totalement en harmonie avec le rythme de la 10e dimension qui constitue le canal d’énergie qui unit les 9 dimensions. Il est donc le symbole de l’Unité  .

 

2. Le Verseau – Serviteur du Monde.

 

3. Jupiter et Uranus – planètes bénéfiques. Le deuxième rayon de l'amour et le septième rayon qui fusionne l'esprit et la matière, "pour les amener à la gloire ultime" du Logos solaire, sont appelés à une étroite et pleine coopération. (Je rappelle que l’on vient de compléter une période de conjonction entre Jupiter et Uranus qui s’étendait entre le 6 juin 2010 et le 10 janvier 2011  )

 

4. L'Humanité – foyer de toutes ces énergies et divin distributeur de celles-ci à l'individu.

 

 Bonne réflexion


 

 

 

 

 

 


Date de création : 05.03.2011 @ 10:18
Dernière modification : 10.10.2013 @ 18:47
Catégorie : 10.[196] Le Centaure (constellation)
Page lue 3795 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Merci

Son langage simple et la sagesse de ces propos,
font d'Omraam Mikhaël Aïvanhov un grand pédagogue de la spiritualité.

Il a su nous inspirer la Science Cosmique de l'Âme.

Sauf si annoté autrement, les extraits du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov que vous retrouvez sur le site de "La Lyre du Québec"
sont reproduits avec l'autorisation de Prosveta ©.

 


^ Haut ^