Science CHIRONienne

Astrologie thérapeuthique



Pensée-semence  

Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà.

Pour changer les choses,construis un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.

Richard Buckminster Fuller   


Suivez-nous
Un livre... un site web
"La Lyre du Québec"

s'inscrit dans la continuité du livre

« Les Nouvelles Frontières de l’astrologie ».

Les Nouvelles Frontières de l'astrologie

articles.php?lng=fr&pg=441

(plan du site web)

 

Vidéo-conférence qui fut l'embryon du livre, et donc de ce site web.

C'est donc la meilleur forme d'introduction au contenu du site.

Vidéo-conférence - Un nouveau chantier symbolique - la microAstrologie

Les inspirations d'Antoine de Saint-Exupéry

Vidéos-conférence

Trois vidéos-conférence
extraits de


L'Être Cosmique


(cliquez sur l'image)

L'expansion
de notre conscience

 

Recherche sur le site



Bloc d'articles
La musique céleste

Gustav Holst

Son oeuvre "Les Planètes"

holst2.jpg      

     

Visites

 486325 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

10. Aux extrêmes confins de notre système solaire - La loi de Titius-Bode

Article de la série "10. Aux extrêmes confins de notre système solaire"

 

 

r = 0.4 + 0.3 (2n)




La loi de Titius-Bode
dans un contexte contemporain

En ce début de millénaire, notre connaissance, et donc, notre perception de notre environnement céleste est en fabuleuse expansion. D’une part à cause de l’utilisation importante des télescopes terrestres et spatiaux et d’autre part grâce à l’utilisation des sondes d’explorations spatiales qui nous amènent visiter à la première loge les astres de notre système planétaire.

Du bilan que l’on peut aujourd’hui en faire, on constate que notre système solaire est constitué d’une étoile accompagnée d’un cortège de planètes, avec ou sans anneaux, accompagnés de satellites bien ronds ou en forme de patate; pour le moment de cinq planètes naines (octobre 2009); d’une douzaine de très gros astéroïdes; de millions de petits astéroïdes; de centaines de millions de comètes se trouvant aux confins de notre système solaire et du milieu interplanétaire. Toutes ces composantes forment une population étonnamment diversifiée dans leurs origines, leurs conditions de surface et leurs fonctionnements internes que les scientifiques tentent de reconstituer. On a donc découvert que chaque objet à son histoire, certain, ayant cessé d'évoluer sitôt refroidit, d'autres ayant poursuivi leurs évolutions.
 

 



Le milieu scientifique s’est également rendu à l'évidence que les théories scientifiques sont éphémères! On constate aujourd'hui, grâce à nos moyens de calcul perfectionné, que le système solaire, longtemps tenu pour un modèle d'ordre, de stabilité et de régularité, est un système qui est en constante évolution.

Mais en plus d’anticiper ces changements au niveau de la morphologie de notre système solaire, on en découvre chaque jour de nouvelle composante. Ainsi, depuis 1610, la connaissance « renouvelée » des scientifiques nous a amenés à percevoir une nouvelle constitution de notre système solaire correspondant à la « réalité » de l’expérience de l’Être humain vécu dans la phase « spatio-temporelle » qui nous concerne.


Mais, est-ce que cette réalité du « ici et maintenant » peut encore se structurer sur les données qu’on peut tirer de la défunte loi de Titius-Bode sur la répartition mathématique des planètes autour du soleil, et qui fut rejeté par la communauté scientifique après la découverte de Neptune en 1846, où devons-nous percevoir notre environnement avec un autre regard qu’avec uniquement celui du rationalisme scientifique? 


 

 POUR LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE ...

 

21 janvier 2018

 

La structure de notre système solaire (la manifestation du logos solaire) est le reflet de notre structure multidimensionnel d'Être humain, car Dieu nous a fait à son image.

Extrait d'un article sur Futura Sciences: 

Les caractéristiques du Système solaire sont le reflet de la genèse et de l'histoire de celui-ci, tout comme c'est le cas des particularités des planètes qui s'y trouvent (taille, nature et orbite).

Il pourrait exister un lien entre ces caractéristiques et l'apparition de la vie. Or, pour préciser les chances de rencontrer une autre civilisation dans la Voie lactée, il faudrait savoir si notre Système solaire est atypique ou non.

Les systèmes planétaires découverts avec Kepler montrent des exoplanètes rocheuses dont les tailles et les distances entre les orbites sont régulières : c'est le contraire de ce qui est observé dans le Système solaire. Ce dernier serait ainsi ATYPIQUE.

 

Voir également 13. La multidimensionnalité de l'Être - Les dimensions de l'Être  

 

 

23 juin 2017


Il existerait au-delà de l'orbite de Pluton/Charon une autre planète différente de la fameuse « neuvième planète ». Elle serait située plus proche de la limite externe (50 ua) du disque de Kuiper que la "neuvième planète". De plus, elle posséderait une masse comparable à celle de la Terre, alors que la masse de la “neuvième planète” (Planet Nine) est évaluée à 10x celle de la Terre.

 

Article (en anglais) de Daniel Stolte de l'Université d'Arizona



Article (en françcais) sur Futura Scence

Illustration courtoisie de Heather Roper / Lunar & Planetray Laboratory - University of Arizona

 

Voici un tableau extrait de l'article original

où je pointe la localisation hypothétique de la "neuvième planète" et de ce nouvel objet.

 

A quoi ressemblerait la neuvième planète de notre système solaire?

 

 

 

Article de la série "10. Aux extrêmes confins de notre système solaire"

Date de création : 18.10.2009 @ 15:02
Dernière modification : 22.01.2018 @ 15:18
Catégorie : 10. Aux extrêmes confins de notre système solaire
Page lue 3215 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Réaction n°1 

par sandra008 le 26.12.2012 @ 09:09

Bonjour,
j’ai découvert votre site il y a quelques jours, c’est un endroit ou je me sens bien. Merci pour tout !



Merci, Sandra


Merci

Son langage simple et la sagesse de ces propos,
font d'Omraam Mikhaël Aïvanhov un grand pédagogue de la spiritualité.

Il a su nous inspirer la Science Cosmique de l'Âme.

Sauf si annoté autrement, les extraits du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov que vous retrouvez sur le site de "La Lyre du Québec"
sont reproduits avec l'autorisation de Prosveta ©.

 


^ Haut ^